• ¤ Pierre CRISTOPHE ( Artiste peintre )

    Pierre Christophe.

     

    Je suis né en 1930.

    Après le lycée, je suis des études d’arts plastiques (sculpture) à l’école des Arts appliqués à l’industrie à Paris (actuelle école Duperré). Ensuite je bifurque dans la construction, et devient dessinateur, puis ingénieur après la fréquentation du C.N.A.M. Je pratique alors le dessin et la peinture selon les aléas de la vie. J’ai réalisé une reprise intensive depuis 2000. Je fréquente depuis, l’atelier d’Antoine Bénard à Montreuil, et fait partie du groupe autour de Pierre Dunoyer, peintre qui compte dans l’histoire de l’art du XXe siècle et particulièrement dans le champs de l’abstraction.

    J’ai participé à différentes expositions, et particulièrement en novembre 2006 à celle que la galerie Horizon (Paris) m’a consacré. En 2009, j’exposais en compagnie d’une poétesse à la galerie Mixgraphik (Blois).

     

     

     

    A propos de ma peinture.

     

    De quoi a-t-on besoin? Décorer un mur? Bien s’harmoniser avec le lieu? pourquoi pas.

    Non, le tableau c’est autre chose. Je tente de m’y employer.

    Que du chaos puisse naitre un questionnement. Une interrogation.

    Où est le discernable? Peut-on imaginer l’indiscernable.

    L’appropriation de la surface du tableau par un choc de formes, de couleurs.

    Avec les yeux pour atteindre le «surconscient» comme le suggère Paul Diel (on peut toujours rêver). Et si l’émotion est mobilisée et dit: «Prend des risques, sois libre.»

     

     

     

    Conversation avec un ami.

     

     Pierre, à quoi penses-tu quand tu exécutes les premières traces sur une toile?

     Je pense à la façon de bien tenir mon pinceau, avoir la bonne couleur, que mon chassis    soit d’aplomb, bien respirer, mobiliser mon énergie.

     C’est tout?

     Oui, c’est tout ce qui s’est passé avant qui est important. Les rencontres avec les autres, avec Goya, Manet, Mondrian, Kandinski, Pollock, Van Gogh, de Koonong... Avec la poésie de Mallarmé. Et aussi la vie quotidienne, les joies, les révoltes, les espoirs, les doutes. Voilà l’abreuvoir où, goulument, on tente sa propre construction, où, peut-être, le tableau sera nourrit.

     

     

     

    Les Artistes ...2011 !

    Montage 9 pièces

     

     

    Les Artistes ...2011 !

                                                      Pierre Cristophe   par     François Cristophe  

                                                       ©2011-Tous droits réservés

                                                     

     

     

     

     

     

                                                     

    « // page "Partenaires" du Salon ¤ Les enfants de L'école de Ouchamps (Artistes en devenir !) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :